En matière de formation professionnelle, l’employeur a différentes obligations

  • Assurer l’adaptation des salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper un emploi au regard notamment de l’évolution des emplois, des technologies et des organisations.
  • Proposer des formations qui participent au développement des compétences, y compris numériques ainsi qu’à la lutte contre l’illettrisme.
  • Réaliser 3 entretiens professionnels (à faire tous les 2 ans)
  • Proposer une formation non obligatoire tous les 6 ans aux salariés

Ci-dessous les dispositifs de formation existants pour développer les compétences tout au long de la vie professionnelle de vous-même ou de vos collaborateurs.

L’alternance

Grâce au contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou à la pro-A ! N’hésitez pas à nous contacter ou à contacter votre conseiller OPCO pour plus de renseignements.

Le plan de développement des compétences

Rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique RH de l’entreprise.

La VAE

Pour réaliser une VAE, il faut justifier de minimum un an d’expérience professionnelle. La reconnaissance du caractère formateur du travail et de certaines activités extra professionnelles, les savoirs de l’expérience sont équivalents aux connaissances acquises sur « les bancs de l’école ».

Le CPF

Le CPF accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière  jusqu’au départ en retraite. En savoir +

Le projet de transition professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP) remplace le CIF (Congé Individuel de formation) depuis le 1er janvier 2019. Le PTP a pour objectif de changer de métier ou de profession.

Le Conseil en Evolution Professionnelle

C’est l’opportunité pour tout salarié, quel que soit son statut, de faire un point sur sa situation et favoriser une démarche d’évolution professionnelle.
C’est un conseil gratuit dispensé par un référent CEP

Laisser un commentaire